Mort du Jazz : septuor cuivres